Relations aux usagers et modernisation de l'Etat - Vers une généralisation des services publics numériques

Documents

Date de parution : Février 2016 Numéro : s/o Organisation émettrice : Cour des comptes Source : https://www.ccomptes.fr/Actuali...

La généralisation des services publics numériques constitue un pan important de la modernisation de l’État qui touche l’ensemble du tissu économique (citoyens/usagers, entreprises, associations…). La Cour des comptes dresse un constat mitigé des services publics numériques français. Classée 17ème l’année dernière, la France a gagné 4 places pour se retrouver légèrement au-dessus de la moyenne constatée en Europe. Ce classement est effectué grâce à quatre critères : l’offre de services dématérialisés, le nombre d’utilisateurs, le recours aux formulaires pré-remplis et l’ouverture des données.

La France dispose d’une importante marge de progression en matière de téléservices qui demeurent sous-utilisés en dépit d’un potentiel certain (taux de pénétration d’Internet sur le territoire, par exemple). Malgré la priorité fixée par les politiques, le travail de modernisation peine à s’inscrire dans une vision globale : la France ne tire pas assez partie des avancées technologiques pour faire du numérique un levier d’évolution et de simplification de son administration. Le numérique devrait permettre de générer des économies, mais la corrélation entre les deux est encore trop faible pour que les gains produits soient significatifs.

Pour accélérer la mutation numérique de l’Etat, la cour des comptes recommande de se tourner vers des solutions agiles, au centre desquelles l’usager doit se trouver. Cela suffira-t-il ?

Documents à télécharger

Revenir