Les bénéfices d'une meilleure autonomie numérique

Documents

Date de parution : Juillet 2018 Numéro : s/o Organisation émettrice : France Stratégie Source : http://www.strategie.gouv.fr/pu...

France Stratégie a publié le 12 Juillet 2018 un rapport intitulé « les bénéfices d’une meilleure autonomie numérique ». Cette publication fait suite à la demande du secrétaire d’État chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi, dans le contexte de la prochaine mise en place d’une « stratégie nationale pour un numérique inclusif », qui doit accompagner les non-internautes afin qu’ils puissent tirer profit des potentialités du numérique. Notons que la Commission européenne définit l’inclusion numérique comme liée aux connaissances, aux compétences et à l’attitude vis-à-vis du numérique, plutôt qu’aux simples accès et usage de celui-ci.

En effet, dans un monde où l’interface numérique devient de plus en plus fréquente pour les opérations les plus simples de la vie courante, l’absence de maîtrise de ce moyen de communication présente un risque d’exclusion pour les populations concernées. Les auteurs du rapport estiment que 14 millions de français âgés de plus de 18 ans sont considérés comme éloignés du numérique, soit 28% de la population adulte. Une corrélation entre l’âge d’une part (62% des non-internautes sont âgés de plus de 65 ans), la catégorie socioprofessionnelle d’autre part (84% des non-internautes sont peu diplômés), et le manque d’autonomie numérique, est largement perçue.

Aussi, après avoir défini et quantifié les populations éloignées du numérique, ce rapport propose d’étudier les bénéfices de l’autonomie numérique dans quatre domaines : les bénéfices liés à l’économie numérique, les bénéfices liés à l’emploi et la formation, les bénéfices concernant les relations avec le service public et enfin, les bénéfices relatifs à l’inclusion sociale et au bien-être.

« L’estimation des bénéfices monétaires d’une stratégie d’inclusion débouche sur des résultats très significatifs mais qui, au total, ne sont pas de nature à eux seuls à modifier le sentier de croissance du pays. Cela confirme que l’inclusion numérique est d’abord un sujet d’équité, d’égalité des droits et de cohésion sociale. »

Documents à télécharger

Revenir