Administration numérique

Documents

Date de parution : Septembre 2016 Numéro : 34 Organisation émettrice : Conseil d’analyse économique Source : http://www.cae-eco.fr/Administr...

Ces dernières années, la France s’est dotée de nombreux outils qui lui permettent d’offrir à ses administrés des services en ligne auxquels tous peuvent avoir accès (100% à l’indice « Offre d’administration en ligne »).

Néanmoins, les usagers y ayant recours sont moins nombreux que dans d’autres pays européens – dont le modèle estonien (100% de particuliers interagissant avec l’administration en ligne versus 61%).

Le conseil d’analyse économique, organe composé d'économistes reconnus de sensibilités diverses qui conseille le Premier ministre, a rendu ses conclusions permettant de donner une impulsion à ce que pourrait devenir l’administration numérique en France.

Pour ce faire, quatre constats ont été dressés :

  1. La France bénéficie d’une offre importante mais pèche par l’usage qu’en font particuliers et entreprises,
  2. Les technologies numériques doivent permettre de développer la productivité sous condition de changements organisationnels concomitants,
  3. Il existe un manque structurel relatif à la transition numérique,
  4. Un développement doit s’amorcer et passer par une amélioration de la qualité des services gagnant en transparence et en simplicité d’utilisation.

En réponse, le conseil d’analyse économique préconise sept recommandations :

  • Rôle de l’Etat renforcé et protection de la donnée,
  • Transparence et simplicité d’utilisation des services publics numériques,
  • Recours aux méthodes agiles et développement de nouveaux services,
  • Implication des usagers et évaluation des services publics,
  • Recrutement de profils techniques,
  • Organisation d’un débat public en matière de données et de périmètre de l’administration numérique,
  • Mesure de l’efficacité économique des services publics en ligne.

La France a donc déjà amorcé une transition numérique en dotant l’ensemble des services publics d’une offre en ligne. En parallèle, elle n’a pas fait l’effort d’acculturation auprès de ses utilisateurs potentiels. L’application des recommandations doit être rapidement être mise en œuvre sous peine de voir son retard accentué par rapport aux autres pays européens et internationaux.

Documents à télécharger

Revenir