Mise en place et optimisation d’un centre de services partagés comptable

Cas

Destinataire

Pour le service facturier d’un grand ministère régalien réalisant annuellement plus de 25 milliards de dépenses.

Problématique

Dans le cadre de l’entrée en application de la Loi de modernisation de l’économie (LME) du 04 août 2008, il convenait pour ce ministère de réduire le délai global de paiement de ses fournisseurs et destinataires de subventions afin de se mettre en conformité avec le seuil maximal de 30 jours calendaires fixé par la loi.

Résultats

  • Productivité du service d’orientation des flux entrants multiplié par 4
  • Délai de paiement réduit de 50% en 3 mois
  • Restitution en année pleine de 300 millions d’euros de trésorerie aux entreprises et destinataires des subventions du ministère
  • Productivité de traitement par agent améliorée de 45%

Méthode

L’ensemble des agents ont été associés à la démarche participative au travers d’ateliers de type « lean »et d’une immersion complète des consultants au sein du service.
Pour engager les transformations les plus importantes, des actions « quick-win » ont été mises en place afin de disposer de premiers résultats dès les 2 premières semaines de l’intervention.

L’intervention des consultants s’est focalisée sur l’amélioration des processus et de l’organisation et une mise sous pilotage de l’activité au travers de tableaux de bord quotidiens et de la diffusion d’une information transparente auprès des donneurs d’ordre du service facturier.

Revenir