Le contexte législatif et réglementaire des services publics est en perpétuelle évolution. Axioval s'attache à effectuer une veille régulière et permanente des textes promulgués ainsi que des rapports issus du Parlement, de la Cour des Comptes comme des corps d'inspection.


Documents

Comment renforcer l'efficience de la dépense publique pour l'éducation

L’éducation primaire et secondaire constitue un enjeu de croissance de long terme mais aussi un levier d’économies pour la France. La direction générale du Trésor (DG-Trésor) s’interroge dans une note publiée en janvier 2019 sur la manière de renforcer l’efficience de la dépense publique dans ce domaine

 

Lire la suite

Documents

Tableau de bord de l’emploi public – Situation de la France et comparaisons internationales

La France passe volontiers pour la championne toutes catégories en matière d’emploi public. Mais qu’en est-il réellement ? Dans un contexte budgétaire contraint, la question est d’autant plus prégnante. Adoptant une visée pédagogique, la présente étude de France Stratégie se propose de comparer les niveaux d’administration des pays développés.   

En termes de taux d’administration, qui consiste à comptabiliser les effectifs des administrations publiques pour les rapporter à l’ensemble de la population, la France se situe dans la moyenne haute avec un taux qui se situe à 89 emplois publics pour 1 000 habitants. C’est un niveau légèrement supérieur à celui du Royaume-Unis (80), de la Belgique (75) ou des Etats-Unis (68), mais qui reste en deçà de celui affiché par les pays nordiques (par exemple, 159 pour la Norvège).   

Cependant, l’étude ne s’arrête pas sur ce seul critère des effectifs et examine également la question sous l’angle du volume des dépenses publiques. Les prestations sociales tant en espèces (pensions de retraite, allocations familiales, indemnités chômage, minima sociaux) qu’en nature (financées sur fonds publics) représentent en moyenne 35% du PIB en France, un record en comparaison internationale. Ce chiffre traduit le choix, que la France a fait, d’une socialisation importante des risques, avec notamment des prestations sociales à la fois élevées et publiques (90% des dépenses de protection sociale sont financées sur fonds publics). En revanche, si l’on s’arrête sur les dépenses publiques de fonctionnement (charges de personnel, dépenses de consommations intermédiaires et transferts en nature), le positionnement du pays n’apparaît pas particulièrement atypique.

Tout en allant à l’encontre des idées reçues, cette étude a également pour ambition de fournir des éléments de réponse sur les leviers d’action que doivent privilégier les pouvoirs publics s’ils souhaitent réduire les dépenses publiques dans le PIB.

Lire la suite

Documents

Disparités spatiales de salaire et externalités de capital humain

L'éventail des salaires en France est très large : il peut s'expliquer à la fois par les caractéristiques des salariés et celles des entreprises qui les emploient. A titre d’exemple, le salaire moyen de la zone d’emploi de Paris était supérieur de plus de 80 % à celui de la zone d’emploi de Saint-Flour en Auvergne. Un écart semble donc se creuser entre les zones très denses et le reste du pays.

Lire la suite

Documents

Evaluation des actions publiques en faveur de la mixité des métiers

Alors que femmes et hommes sont aujourd’hui à parts quasiment égales dans la population active, peu de métiers sont mixtes : seuls 15,5 % des travailleurs exercent un métier présentant une répartition femmes/hommes équilibrée, située entre 40 et 60%.

Lire la suite

Documents

Rapport de l’Observatoire des territoires : emploi et territoires

L’observatoire des territoires publie son rapport relatif à l’emploi et les territoires pour la cinquième année consécutive.

Lire la suite